Créer mon blog M'identifier

actualités

Le 20 janvier 2013, 13:46 dans Humeurs 0

J'ai déjà deux sujets à évoquer, qui me touchent personnellement

Il faut dire que nous formons, mon mari et moi, une famille recomposée depuis 30 ans, avec chacun 2 enfants, ce qui nous en fait 4. Qui sont très grands aujourd'hui puisqu'ils ont 39, 38, 37 et 36 ans. 3 garçons et une fille. Chez nous, c'est une famille plus que vivante, parce non seulement recomposée mais très eclectique. Je ne vais pas tout vous dire aujourd'hui mais juste que

- l'ainée 39 ans est infirmière, de nuit, dans un hopital psy, qu'elle adore ça et qu'elle est très mère poule avec ses deux enfants de 10 et 6 ans

- le second est navigateur ( copilote) de chasse , donc militaire, père de deux enfants de 13 et 9 ans, risquant sa vie dans les conflits actuels

- le troisieme est plutot marginal. Converti à l'islam à 16 ans , divorcé, garde alternée de 2 garçons de 10 et 7 ans, pratiquant les prières rituelles, la religion; au chomage depuis un certain temps, se débrouillant pour vivre des aides sociales

- le dernier, 36 ans, celibataire, homosexuel, ayant du mal à trouver un partenaire stable ( malgré des relations qui durent un certain temps), mais très autonome, travailleur.

 

Donc une famille originale qui, quand elle se retrouve ( et je profite de tous les évènements festifs et familiaux pour réunir tout ce petit monde) donne des moments mémorables et des discussions passionnées ( pas de sujets tabous, beacuoup d'humour aussi). C'est pas toujours facile tant les modes de vie et les points de vue sont différents, mais tous se respectent et on sent de l'amour et de l'estime entre tous les membres de cette famille.

Comme nous avons pas mal d'amis, nous sommes souvent amenés à déjeuner ou diner avec les uns ou les autres. Nos amis sont dans notre tranche d'age et évoluent plus ou moins dans le même milieu, selon leurs professions.

Ce week end, j'ai assisté à des discussions sur des points d'actualité qui m'ont interloquée. Est- ce que, comme moi, vous avez remarqué que plus les gens vieillissent, plus ils sont pleins de certitudes, qu'ils manquent d'ouverture d'esprit?  et plus souvent les hommes.

Alors durant ces repas, un sujet est venu sur le tapis: le mariage des homosexuels. Nous étions 5 à table, 4 amies et le mari de l'une de nous. Bien sûr, je suis la seule directement concernée, quoi que... une de mes amis a un frère qui vit ouvertement son homosexualité, mais à l'étranger. Et son mari a un frere sexagenere, celibataire, soupçonné d'homosexualité mais cela n'a jamais été ni connu ni reconnu. Les avis ont été sans appel, contre ce type de mariage. Dans le fond, cela ne me dérange pas, chacun a droit à ses opinions; ce qui m'a dérangé, ce sont les arguments ; comme par exemple:

- dans un couple hétéro, la femme épouse l'homme. Ah bon? je croyais qu'un homme et une femme s'épousaient. La femme choisit son conjoint, ce ne sont plus des mariages arrangés. Pourquoi deux hommes ne peuvent pas s'unir?

- la femme prend le nom de son mari. Oui mais maintenant on voit de plus en plus souvent le nom de la femme et celui du mari accolés. D'accod, c'est compliqué pour les générations suivantes. Deux hommes  (ou deux femme d'ailleurs) ne pourraient-elles pas unir leurs 2 noms?

- le chef de famille est l'homme. Pas toujours; on voit aussi des femmes porter "la culotte". Dans le cas d'un couple homo hommes, on se demande systématiquement qui fait la femme, et dans un cas d'homo femmes, qui fait le mec. Comme si c'était aussi tranché! comme dans les couples hétéros, il y a toujours un des deux plus fort qui tire le couple. Pour les hommes, difficile d'imaginer un des partenaires qui tient le rôle de la femme ( parce que dans son inconscient il ramène cela au niveau de la sexualité alors qu'on parle de vie quotidienne).

- ils ont eu les pacs, pas suffisant, ils ont le pacte civil, ça ne leur suffit pas? Je ne savais même pas qu'il y avait un pacte civil. C'est vrai, je pense, qu'il y a chez les homos, un peu de provoc. A force d'avoir dû vivre cachés, ils ont tendance à en rajouter et à trop se mettre en avant. Mais si on essaie d'analyser le probleme pour comprendre leurs raisons ( je n'en ai pas encore parlé à notre fils, je vais le faire pour avoir son avis) je me dis qu'aussi bien le pacs que le pacte civil se passent dans un banal bureau de mairie où l'on signe des registres. Quand on parle mariage, c'est tout de suite une autre dimension. Les proches sont rassemblés autour du couple, union officielle par le maire ou un adjoint... il y a un certain cérémonial, qui valide cet engagement. Alors peut-etre les homos veulent ils simplement aussi un peu de ce cérémonial entourés de leurs famille et amis pour montrer leur bonheur?

En quoi cela nous dérange-t-til, c'est la question que je me pose.

D'autant que par exemple une de mes amies va marier civilement cette année sa fille. Comme il n'y a pas d'église et tout le "tralala" qui va avec, robe blanche, entrée au bras du père, chants, union bénie.... sa fille a souhaité faire une célébration civique, un peu à l'américaine. Donc une célébration ne pose pas de probleme pour un couple hétéro, mais interdite à un couple homo? C'est beau et magique pour les uns, à cacher et honteux pour les autres? On dit que la société a évolué, je ne trouve pas vraiment. Il semble ressortir qu'accepter l'homosexualité serait faire un pas vers la décadence. Qu'en pensez-vous?

Par contre si on parle enfants , c'est autre chose. je comprends les réticences et les avis partagés. C'est très compliqué. Que sait-on vraiment de la construction psychique d'un enfant, de l'influence du modèle papa-maman? un psy disait récemment à une émission de radio qu'un enfant est plus intelligent qu'on le croit et sait faire la part des choses. Que ce n'est pas parce qu'il a des parents homos qu'il le deviendra lui aussi. J'ai déjà pu vérifier cette logique avec le fils d'une ancienne amie qui vivait en couple avec une autre femme et dont le fils s'est marié, a des beaux enfants et semble très stable dans cette vie. Et que dire de ces couples hétéro divorcés dont l'un des deux recommence une vie avec un partenaire du même sexe? Bien sur, l'enfant a bien des parents des deux sexes. C'est si difficle d'elever des enfants. Il y a maintenant tellement de couples séparés, ou familles monoparentales. Déjà, heureusement, à l'école, les enfants dans ces situations, devenues banales, ne sont plus marginalisés.

Pour revenir à mon sujet du début, si notre fils trouvait un partenaire stable et souhaite une vraie union, nous en serions heureux et nous aurions envie de faire une vraie célébration, une vraie fête, comme nous l'avons fait pour ses frères et soeur. Je me demande quelle serait la réaction de mes amis si nous les invitions.

 

Le 2eme sujet concerne la guerre dans laquelle nous nous engageons progressivement. Qui me concerne encore puisque mon fils part dans moins d'un mois sur place. Là aussi, des réflexions qui m'étonnent:

- qu'est-ce qu'on va faire là-bas, on n'est plus au temps des colonies, on s'en fout

- on n'a pas les moyens de payer les armes, les avions, les salaires des soldats; on ferait mieux d'utiliser l'argent ici, quand les usines ferment et des gens meurent de faim. - pendant ce temps les Allemands vendent leurs voitures...
et nos usines à nous licencient

- pourquoi que nous? les autres ne sont pas si bêtes, ils envoient juste un avions, 30 hommes..

- c'est bien triste pour le soldat qui est mort, mais quoi, c'est son métier. Et puis les soldats là-bas touchent leurs salaires x 3. Quand un maçon tombe du toit, lui,  on ne l'enterre pas avec les honneurs..

Dur à entendre quand on est mère de soldat! et venant de mes amis, quelle manque de délicatesse vis à vis de moi! j'ai essayé de leur dire qu'on était pas vraiment informés des vraies raison de notre intervention; qu'on avait là-bas des intérets financiers et économiques importants ( là, je me suis fait jeter..). que les médias ne nous disent que ce qu'ils veulent bien nous dire; idem pour les politiques. Gardons nous de juger trop vite. Moi non plus, je ne suis pas pour cette guere, à juste titre. Mais j'essaie de comprendre pourquoi. Idem pour la prise d'otages en Algérie. Bien sûr qu'il ne faut pas céder au chantage des terroristes; c'est terrible des otages tués mais peu en comparaison de ceux qui ont été sauvés. OK , c'est le raisonnement de tout le monde; mais je me dis que cela ne peut pas être celui des proches des otages tués.

En réalité, comme pour tout, tout depend de la façon dont on n'est concerné.

Pourquoi est-on devenu si intransigeant? parce que l'âge aidant, on se range dans un certain conformisme, petits capitalistes qui ont fini de payer leur maison, payé les études des enfants enfin établis et parents? 

Si vous lisez mon blog, dites moi comment ça se passe autour de vous. Vos amis sont-il pareils ou sont-ils ouverts à la discussion? sont-ils tolérants? que pensez vous des sujets évoqués? et pour quelles raisons?

 

 

 

 

 

 

 

je me lance

Le 20 janvier 2013, 10:49 dans Lifestyle 0

Voilà, cela faisait un bon moment que cette envie me trottait dans la tête, mais, pour de multiples raisons, je ne démarrais jamais.

En feuilletant ce matin, dans une revue feminine, un article sur l'univers des blogueuses et leurs atouts, je me suis sentie pleine d'energie, et, surtout, ne grande envie de partager. Partager au sens très large.

Comme le nom choisi pour mon site le laisse entendre, je suis mamie. Donc une vie dejà bien remplie derrière moi, pleine d'expériences, de bons et de moins bons, voire mauvais moments dans la vie de famille, la vie au travail et la vie avec l'entourage des amis.

2013 est l'année de mes 60 ans. Terrible pour une femme dans le monde d'aujourd'hui. Un monde qui va vite, où il faut rester jeune pour exister, être dans le coup pour comprendre ( notamment tout ce qui touche internet, le multimédia), rester belle ( c'est quoi être belle quand le corps vous trahit, que la ménaupose s'installe!), rester seduisante ( on ne dit plus sexy, à 60 ans, ça fait pouff, mais au moins séduisante pour son conjoint, qu'il éprouve encore du plaisir à vous regarder et ne tombe pas en pamoison devant une nana de 20 ans plus jeune qui cherche un père!).

Voilà, j'ai donc envie de partager ma vie de femme mûre, mes moments de vie avec vous, j'aimerais avoir vos avis sur tous les sujets qui font notre vie de tous les jours.